Moktoipas
BlogPhotosConnexion

Linkin Park à Bercy !!

Samedi
22 Novembre 2014
23:10

Depuis le temps que j'attendais. Ça faisait au moins 3 ans que j'attendais qu'ils fassent un concert en France pour y aller!
Le jour de l'ouverture de la billetterie, j'ai foncé réserver une place. Et d’ailleurs j'ai bien fait car elles sont parties très vite, et même en ayant réservé parmi les premiers (moins de 5 minutes après l'ouverture), on n’était pas non plus hyper près.

Après quatre mois d'attente, mes billets aimantés au cadre de mon lit, on est enfin allé les voir.

Le trajet entre chez Fab et Bercy a été catastrophique. Bouchons sur l'autoroute, pluie battante, et bouchons sur le périphérique... Le trajet qui devait nous prendre 1h15 nous a pris 2h20. Heureusement, on avait prévu un peu large.

On est quand même arrivé à Bercy, on s'est garé et on a rejoint le Palais Omnisports à pieds (heureusement il ne pleuvait plus). On entendait la première partie. On a rejoint la porte principale. Il n'y avait pas du tout de queue (forcément). On est rentré à fond la caisse. Avec quasiment aucun contrôle :D.

Une fois dedans, on a fait un tour aux toilettes et à la boutique. Je me suis acheté un Tshirt souvenir.
Juste a ce moment là, la première partie s'est terminée et les chiottes ont été pris d’assaut, ouf on est passé à temps. :D

On a rejoint nos places et on a attendu le début du concert (il était 20h quand on s'est assis).

On a un peu étudié le public de Linkin Park. 60% de mecs et 40% de filles. En majorité entre 20 et 30 ans.

A 20h45 le concert a commencé, et tout le monde s'est levé pour Danette les voir. Et ne s'est jamais rassis, évidement. Je ne sais même pas pourquoi j'ai pensé qu'on resterait assis :D.

J'ai vraiment aimé le concert.
Déjà les chansons, mais en même temps comme il y en a très peu que j'aime pas, je ne risquais pas grande chose de ce côté là. Alors forcement pour un concert, ils prennent surtout les chansons les plus bourrines, c'est mieux niveau ambiance, j'aurais bien aimé une ou deux plus calmes de plus...
Je suis bien content de les avoir vus en vrai. Bon, c’était à une certaine distance, mais c’était suffisant pour voir les abdos de Chester (qui ne reste jamais habillé très longtemps dans ses concerts) et les oreilles décollées de Mike (oui, c'est un compliment aussi).
On ne peut pas dire qu'ils ne se donnent pas à fond sur scène. Je ne sais pas comment ils tiennent le coup pour courir partout, chanter, crier et jouer pendant 1h45.

Il y a deux choses qui ne m'ont pas plu dans le concert.
Déjà le plus gênant, le son, qui n'était pas toujours bon, la voix de chester (et dans une moindre mesure celle de Mike) semblait parfois déformée au point qu'on ne la reconnaissait même pas (A moins qu'ils soient des canards dans la vraie vie ?). Ça m'a vraiment gâché quelques chansons.
Le second, c'est que malgré la présence d'au moins 4 caméras dans la salle, on a eu très peu de gros plans sur les écrans. Je trouve que c'est du gâchis.

Fab n'était pas vraiment motivé pour y aller, il écoute avec moi dans la voiture, mais il aime moins qu'il y a quelques années. Et comme dans le concert, ils font même leurs chansons les plus anciennes, Fab a été bien content de les réentendre. Mais il a aussi été gêné par le problème de son, même si il a globalement bien aimé. Il s'attendait à un public plus "métalleux" (moi je m'attendais à un public plus jeune).

Je pense que je pourrai le faire venir à leur prochain concert (il demande à aller en fosse or pour faire un câlin au chanteur torse nu, comme l'a fait un des spectateurs :p)
Image
Je ne connais pas grand chose à l'organisation de la mémoire humaine, mais il m'arrive assez souvent un truc amusant et je me demande si vous l'avez déjà vécu.

J'écoute tous les midis, en marchant, des podcasts [1] des émissions de radio enregistrées au format mp3 d'émissions (non musicales) de radios.

Il m'arrive parfois de faire une fausse manipulation sur mon téléphone et de couper la lecture. Pour retrouver l'endroit ou j’étais rendu, je déplace le curseur un peu au pif.

C'est là que l'effet amusant intervient. La plupart du temps, lorsque je bouge le curseur sur un bout d’émission, je me revois à l'endroit exact ou j'étais en train de marcher au moment ou j'entendais ce bout d’émission.
Pour simplifier l'article, j’appellerai un "souvenir du lieu ou j’étais quand j'ai entendu ce son particulier" un souvenir-son-lieu.

C'est instantané, je n'ai pas besoin de réfléchir pour retrouver un souvenir-son-lieu. Je n'ai pas besoin non plus de me concentrer pour mémoriser lors de la première écoute.

Ça ne semble pas marcher avec la musique. Je ne sais pas si c'est parce que j'ai déjà entendu 1000 fois les chansons que j'écoute ou si c'est parce que le souvenir-son-lieu associe plutôt "le sens du son que j'entends" au lieu ou je suis plutôt que "le son que j'entends".

J'ai déjà eu un souvenir-son-lieu alors que la première (et seule) écoute datait de la veille.

En y réfléchissant, je crois que je peux parfois avoir un souvenir-son-lieu en repensant à une conversation que j'ai eu avec quelqu'un en marchant (a condition que ce qui était dit était intéressant).

La mémoire est vraiment un truc passionnant, et son fonctionnement par association est très amusant.

[1] des émissions de radio enregistrées au format mp3
Image
...ça fait un moment que j'y ai renoncé :D

J'ai le sommeil de moins en moins profond, donc je mets des bouchons. Ça marche pas mal.
Mais bon c'est pas le seul truc qui m’empêche de faire des belles nuits... Quand je me réveille en fin de nuit, j'ai toujours un truc qui m’empêche de me rendormir... Nez bouché, mal au ventre, soif, trop chaud, trop froid, envie de pisser, etc... Et en général, je ne suis plus assez fatigué pour me rendormir ensuite...

Mais il y a deux semaines, j'ai eu une illumination. Et si j'avais juste moins besoin de sommeil qu'avant et que je me réveille juste parce que j'ai fini ma nuit ?! Si ça se trouve, je crois que je me réveille à cause d'un problème alors qu'en fait, j'ai juste oublié à quoi ressemble un réveil "naturel", ça fait tellement longtemps que je ne me réveille à une heure que mon corps ne décide pas.

J'ai vaguement regardé mes horaires cette semaine, en général, je dors 7h15. Je me suis réveillé tous les jours avant que le réveil ne sonne. Et j'ai remarqué que je suis beaucoup plus rarement (et moins) fatigué en début d’après-midi.


Et comme le week-end je ne fais pas de grasse matinée Il y a quand même un avantage, ça me libère du temps. Ce matin par exemple, je suis allé faire une grande marche a pied (2h30, 12km).

Il me reste quand même un mystère à éclaircir: pourquoi je peux faire des siestes le week-end (qui décalent très peu mes nuits), alors que je n'en ai même pas envie la semaine.
Je suis allé voir deux films en peu de temps. Maléfique en 3D et Dragons 2 en IMAX 3D.

Image
Quand j’étais petit, j'aimais beaucoup "La belle au bois dormant" de Disney et ça me tentait bien de voir une version alternative.

Je n'ai pas été trop déçu, le film et le dessin animé sont deux adaptations différentes, mais les différences ne sont pas trop gênantes, la plupart des prénoms ne changent pas par exemple.
J'ai bien aimé l'histoire, son découpage temporel est assez intéressant.
Si les effets spéciaux et le films sont visuellement très beaux, j'ai été très gêné par la 3D de la salle. Déjà, on voit dans les lunettes les reflets des veilleuse "Issue de secours" qui sont derrière. Mais en plus il y avait des défauts visuels sur les coté de l’écran. Je ne sais pas si ça venait de l’écran qui dépolarisait un peu la lumière, ou de mes lunettes qui filtraient pas pas comme il faut.

Image
La semaine suivante, je suis allé voir Dragons 2, en IMAX et en 3D. La différence est énorme ! Déjà les lunettes sont plus grandes (logique) on n'a pas l'impression d'avoir un rétrécissement du champ de vision.
Cette fois, la 3D était parfaite, aucun défauts visuels!
En plus, l'univers graphique du film est très beau donc on profite vraiment de l'IMAX.
Je n'ai pas vu le premier film donc je ne peux pas trop comparer. J'ai bien aimé l'histoire, je trouve que le scénario tient bien debout et n'est pas trop prévisible. Il y a plusieurs événement que je n'ai pas vu venir. En plus le film est assez rigolo :).
Image
Je viens de voir que je n'avais pas fait d'article sur la gay pride de l'an dernier !!
C'est malin, je me sers de mon blog aussi comme aide mémoire, du coup, celle de 2013 c'est sur que je ne vais pas m'en souvenir longtemps. Je me souviens juste que je n'avais pas d'idée de photomontage comme les années d'avant, donc j'en avais pas fait. Elle avait eu lieu un mois après le premier mariage et tout le monde était assez content de pouvoir y aller de relâcher la pression des mois précédents.

Depuis, pas grand chose de nouveau du coté de nos droits... Rome ne s'est pas faite en un jour...

Je suis donc allé a la gay pride de paris samedi 28 juin... Je n'y suis pas allé avec un slogan particulier ni même une demande précise.
En fait les raisons qui me poussent à y aller sont toujours les mêmes. Un mélange entre le devoir envers ceux qui se sont battus avant moi, la volonté de montrer que j’existe, et l'envie de mater.

Mais cette année, le défilé a été très différent ! La principale raison, le temps de merde. Il a plu quasiment du début à la fin.
Et la pluie ça change tout.
On s'abrite sous nos parapluie et on ne voit plus grand chose!
On limite nos déplacements au minimum, hors de question de se balader dans tous les sens dans le cortège, ni de glander par ci ou par là.
On marche plus vite !
Je n'ai même pas sorti mon appareil photo, impossible pour moi de voir autre chose que 2 chars et une forêt de parapluies. C'est pas vraiment photogénique...

Bref, je n'ai pas vu grand chose de cette journée, c'est dommage, j'aurais bien voulu profiter un peu du nouveau parcours.

J’espère que l'an prochain le soleil sera là...

L'overdose.

Mardi
06 Mai 2014
23:55

En juillet 2013, j'ai fait une overdose de sucre.

Depuis des années, je buvais de plus en plus de boissons sucrées. Oasis, FantaStill, Jus de fruits, sirops... Si je ne buvais pas de Coca, c'est juste parce que je n'aime pas les bulles.

En juillet, je ne buvais quasiment plus d'eau. Je n'aimais plus l'eau (je lui trouvais un goût d'eau) . Forcement à coté d'un Oasis, c'est fade et neutre... Le matin je commençais ma journée en buvant un sirop ou jus de fruit. Au boulot je buvais un peu d'eau de la fontaine, bien froide, mais sinon, j’enchaînais les verres sucrés toute la journée.

Il m'est arrivé d'avoir une sensation étrange que j’appelle faute de mieux overdose de sucre. Je ne saurai pas décrire la sensation précisément, d'autant que ça fait longtemps que je ne l'ai plus ressentie. En gros, c'est avoir la bouche pâteuse et l'impression d'être sucré de la tête aux pieds. Je me sentais comme un caprisun humain. Il manque juste la paille. Ho wait...

Je devais faire tout le temps attention d'avoir à boire pour tout le week-end.

Et tout à coup, j'en ai eu marre. En juillet, j'ai dit stop, ras-le-bol d'avoir besoin de ces boissons. J'en ai eu marre d'obéir aux publicités et de filer mon fric à des dealers.

J'ai décidé d’arrêter d'un coup (presque) sec mais avec quand même un verre possible par jour. Bizarrement, je n'ai pas eu trop de mal. Les premières semaines, je prenais presque tous les jours mon verre sucré.
Mais petit à petit, j'en ai eu moins envie. Je suis maintenant arrivé à une consommation normale. Je n'en bois que quand il y a une occasion.
Je n'en bois plus jamais pendant les repas. Même au fast-food, je ne prends plus que de l'eau (même si on a moins d'eau que de soda pour le même prix...). C'est amusant, ça change le goût et je trouve ça meilleur :). Et en prime j'ai moins mal au ventre.

Quand je passe devant le rayon au supermarché, je suis un peu peiné de voir ce rayon. Pas parce que j'en veux, mais parce que j'ai un recul que je n'avais pas. Je suis sorti de la matrice, je vois ces petits pièges de plastique coloré attraper des mouches à miel.