Moktoipas

La peur.

plongeoir-bon-secours
Piscine bon secours à Saint Malo Crédit photo
TitreLa piscine de bon secours
Parf_bzh
LicenseCC BY-NC 2.0
J'en ai déjà parlé souvent ici, j'ai le vertige (voir par ici, et là, aussi ici et encore là).

J'ai déjà remarqué qu'en visitant régulièrement un même endroit haut, on s'habitue à cet endroit et il ne fait plus peur. Pour autant ça ne permet pas de se "désensibiliser". Un autre endroit similaire mais inconnu fait quand même peur.
Mais au moins c'est pratique, je pense que si je déménage au 5 ou sixième étage d'un immeuble je pourrai m'habituer.

Il y a quelque mois, je suis allé à la piscine pile pendant les horaires d'ouverture des plongeoirs. 1m, 3m, 5m.

Le plongeoir de 1m, c'est facile (et c'est rigolo, ça rebondit c'est pas très intuitif).

Je me suis dit que ça serait peut être "désensibilisant" de sauter du 3m voir du 5m. Les gamins sautaient n'importe comment sans aucun souci.

J'ai tenté le 3m, bon c'est un peu chaud mais ça va; en sautant comme une merde (les pieds en premier, le reste en position "comme ça tombe") ca ne fait pas trop peur et je pense que je peux m'y habituer.

Après je me suis lancé sur le 5m.
Je suis monté tranquille. Un fois en haut, woputain j'ai eu peur. Je me suis approché du bord j'ai une une angoisse impressionnante.

C’était très différent de la visite d'un grand monument. La haut, j'ai peur du vide et de tomber accidentellement. La j'avais juste peur du vide. Un peur qui me serrait par l’intérieur. Un peu comme le réflexe du corps au moment d'un accident de voiture qui contracte tous les muscles pour se protéger.

J'ai du laisser passer une floppée de gamins pour m'habituer a être en haut.

Puis je me suis jeté à l'eau (LOL); j'ai marché droit devant en débranchant mon cerveau. Lorsque le mouvement a été lancé et que le retour en arrière est devenu impossible, mon corps s'est figé. Mes poumons se sont vidés, écrasés par la tension, dans un râle pitoyable.

Je me souvient parfaitement de la peur primale qui m'a envahi à ce moment.
Les calculs de chute libre disent que de 5m on tombe pendant 1seconde et on fini au sol à 36km/h.
Je n'ai pas senti grand chose pendant la chute. Je n'ai pas senti la prise de vitesse, ni vu le "paysage" défiler. Je crois pourtant que j'avais les yeux ouverts. La chute m'a paru très longue, mon cerveau a eu le temps de se dire "je suis toujours pas en bas ?"

SPLATCH

J'ai fait un amerissage sur le cul. A la base mon but était de tomber plus ou moins droit pour éviter de me faire mal. Mais j'avais pas prévu que mon corps utiliserai à ce point son mode reflexe.

J'aurai aimé être filmé pour comparer ce qu'il s'est passé avec ce que j'ai ressenti :D.

Pour finir, est-ce que ca a marché, rien n'est moins sur. Quand je vois des vidéos comme ca ca me fait une sensation encore pire qu'avant parce que je me souviens que m’élancer a été très dur et très désagréable.

Sinon je suis monté en haut d'une petite falaise, mais j'ai pas eu trop peur le parapet était énorme.
J'avais les boules, rien qu'à lire ton récit ! Putain, t'es maso !! As-tu sauté une seconde fois ?? As-tu eu mal au moment de l'impact dans l'eau ? C'est dingue que les gamins sautent de 5 m sans sourciller !! En tout cas, je suis trèèès fière de toi, tu as surmonté ta peur, c'est génial !
Attention !!

Vous allez commenter en tant qu'invité.

Si vous avez un compte Connectez-vous
I
S
G
Lien
Citation
Petit
Image

Escape Game

escape
Je crois que la première fois que j'en ai entendu parler, c’était dans une émission de Capital sur M6.

Le concept est super simple.
Vous êtes une équipe (en général de 3 à 6 personnes). Le maître du jeu vous présente l'histoire afin de vous immerger dans un scénario. Les scénarios ont tous une base identique:
-Vous êtes enfermés
-Vous recherchez quelque chose pour pouvoir sortir
-Un événement va se produire dans 60minutes et stoppera votre quête (et éventuellement vous tuera :D )

Ensuite le maitre du jeu vous enferme dans la pièce et vous avez 60 minutes pour sortir.

Vous devez fouiller, pour trouver des "outils" divers (clefs, tournevis, documentation, information, etc) et les utiliser pour ouvrir des "boites" (coffres, boites, meubles,pièces, machine) fermées par des verrous (à code, à clefs, à couleur, vissés etc).

Les pieces sont bien entendu décorée pour coller au scénario. Ca peut aller dans plein de domaines différents, magique, historique, apocalyptique, technologique, etc...

Votre progression est suivie par le maître du jeu via des cameras (et des micros). Un écran dans la pièce vous indique votre progression en pourcentage et le temps restant. Lorsque le maître du jeu l'estime nécessaire, il vous donne des indices pour vous aider (et en général quand il en donne un on se dit "mais oui, qu'on est con".

C'est vraiment super sympa à faire, on ne voit pas le temps passer.
Le début est toujours très difficile, on n'est pas encore à fond dans le scénario, des tonnes d’éléments sont devant nous et il n'est pas toujours aisé de trouver par où commencer.
Mais rapidement on est dans le truc et en communiquant à haute voix nos découvertes, on peut compléter plus facilement les énigmes ("j'ai trouvé un machin" "hey moi j'ai trouvé le truc où va se machin"). Et à la fin on sort de la pièce (ou pas) complètement survolté par l’adrénaline.

Il y a plusieurs niveaux de difficultés de salles. Parfois plusieurs salles dans un même établissement. Il y a des centres d'escape game dans de nombreuses grandes villes de France (et du monde).
On a fait ça à Nantes récemment avec mon boulot, cours des 50 otages, c'était vraiment chouette :)
Fab. a aussi emmené ses collègues en faire un après qu'on ai testé.

Vous aviez réussi à sortir à temps ? :p
Ouep, 54 minutes
Attention !!

Vous allez commenter en tant qu'invité.

Si vous avez un compte Connectez-vous
I
S
G
Lien
Citation
Petit
Image