Moktoipas

On en a gros.

Nicolas Sarkozy (UMP), Samedi 11 Février dans le Figaro Magazine

Êtes-vous favorable au mariage homosexuel?

Je n'y suis pas favorable. Cependant, j'ai veillé à garantir aux homosexuels les mêmes avantages en termes de succession et de fiscalité qu'aux couples mariés, mais dans le cadre du pacs. En ces temps troublés où notre société a besoin de repères, je ne crois pas qu'il faille brouiller l'image de cette institution sociale essentielle qu'est le mariage.
[IM]624-1-republique-fran-aise.jpg|La théorie, c'est bien.
La pratique, c'est mieux.[/IM]
J'en ai vraiment marre d'être un citoyen de seconde zone.
Il ment.
Le pacs ne donne pas les même droits que le mariage en terme de succession. Les partenaires pacsés ne sont pas d'office héritiers l'un de l'autre. Il faut faire des testaments pour ensuite avoir les même droits.
La différence semble minime mais pour moi elle est importante. Tout dans le pacs est comme ça, il faut fouiller pour trouver les différences toutes connes et (parfois ?) surmontables.
J'ai l'impression qu'il faut gratter pour avoir ce qui est dû aux autres.
Par exemple, pour me pacser, j'aurais a priori droit à 0 jours de congés (5 pour un mariage) et en cas de décès de mon partenaire, j'aurais 2 jours (4 pour un mariage).

Bref, tout ceci est vraiment fait pour bien mettre un fossé entre nous. Nous faire nous sentir différents et même inférieurs. Je ne comprend même pas de quoi il veulent protéger "cette institution sociale essentielle". (D'autant plus que plus de 50% des français sont pour le "mariage pour tous")

Je ne veux pas me pacser, je ne suis pas juriste.[1] Et je ne sais pas si je veux un jour me marier, puisque cette porte nous est de toute façon fermée..

Christian Vanneste (UMP), Vendredi 10 Février sur http://libertepolitique.com/

Il y a aussi des légendes qui sont répandues. Par exemple il y a la fameuse légende de la déportation des homosexuels. Il faut être très clair là aussi.
[...]
Et notamment en dehors des trois départements annexés, il n'y a pas eu de déportation des homosexuels en France.


Voila ce que permet ce système de hiérarchisation des gens. Je pense que ça va faire du bruit dans les médias. Je l'espère.

Mais pas un homo en France ne peut lui répondre "Nous avons les mêmes droits que toi, nous sommes des citoyens et non pas un lobby qui veut s'inventer des victimes."

Je suis dégouté.
J'en ai gros. [2] C'est une citation de Kaamelott. "Sire, Sire ! On en a gros !"

[1] Et je ne sais pas si je veux un jour me marier, puisque cette porte nous est de toute façon fermée.
[2] C'est une citation de Kaamelott. "Sire, Sire ! On en a gros !"
Oui, c'est un gros con, et il ment....ils mentent tous. De quel droit un seul homme, ou un petit groupe décide pour toute une population, pour qui il se prend, pour qui ils se prennent tous...
Si, effectivement, un couple pacsé (gay ou non, d'ailleurs) n'a pas exactement les mêmes droits qu'un couple marié (hétéro, pour le coup) en France, il faut quand même admettre que c'est clairement mieux qu'avant l'institution du PACS. Et je me dis que, fondamentalement, l'essentiel est quand même là. Le reste, ce sont des détails, et je pense qu'il y a plus d'avancées à faire dans l'esprit et le comportement des gens que dans la loi... Même s'il existe probablement un lien entre les deux.

Je pense qu'on a actuellement d'autres problèmes et d'autres priorités en France que le mariage gay, et que focaliser son vote de mai prochain sur ce point c'est quand même vivre en dehors des réalités...

Pour ma part, je n'ai pas la moindre idée de mon vote...
Cath44 >> Ben c'est le jeu de la démocratie. Après le soucis ce sont les consignes de vote des partis à l'assemblée qui faussent le jeu.

QSB >> Oui, c'est mieux que rien, mais bon, j'ai le sentiment qu'accorder les même droits a tout le monde changerait le comportement de beaucoup, surtout quand ils verraient qu'effectivement, ça ne change rien pour eux.

Là je parle de ce sujet, mais il y a plein d'autre points sur lesquels je suis en profond désaccord.

Je ne sais pas pour qui je vais voter, mais je sais pour qui je ne vais pas voter.
Encore une fois, ça sera un vote par défaut.


C'est mieux qu'avant, certes, mais il reste du chemin à faire. "L'esprit, le comportement et la loi" ne peuvent pas être dissociés. Changer les lois peut changer le comportement des gens. Lutter contre la "discrimination" ne me semble pas un détail.
Franchement, je ne comprends pas à cette réticence pour le mariage gay, ça me dépasse. Quant aux enfants....quand on voit ce que certains couples hétéro en font.....
Qui parle de focaliser son vote uniquement sur ce point.....il n'en est pas question bien sûr.
Je suis nulle en politique, je pensais que la démocratie, c'était "tout le monde à son mot à dire" !

moi idem, aucune idée de mon vote....
Cath44 >> Dire que des enfants sont moins bien lotis au sein de certains couples hétéro qu'ils ne le sont (ou seraient) dans des couples gay, oui, c'est malheureusement une évidence. Mais on ne peut pas comparer une situation où les enfants sont biologiques à une autre où ils sont adoptés. On ne peut pas interdire à des parents indignes en puissance de procréer, ce serait marcher sur la tête... La base de l'adoption, c'est quand même d'offrir à un enfant un cadre sain et équilibré où il pourra s'épanouir et grandir dans les meilleures conditions. Alors, si on évalue le potentiel qualitatif moyen de ce cadre au sein de familles hétéro et gay, est-il vraiment égal? Ou du moins était-il perçu comme égal quand les lois en vigueur ont été votées? Je pense que non, et en ça, ça ne me choque pas plus que tout un tas de lois qui ont été proposées ou votées, qui touchent une majorité des personnes ciblées, mais qui excluent inévitablement des personnes qui pourtant, dans l'esprit même de ces lois, ne devraient pas l'être...

Alors il faudrait simplement faire en sorte que l'adoption (qui ne doit en rien être un "droit";) soit évaluée au cas par cas, sans discrimination... Ce qui, encore une fois, est lié à l'évolution des mentalités, car si on ne veut pas recourir à des critères de sélection potentiellement discriminatoires, il faudra s'en remettre à des évaluateurs qui auront forcément des opinions aussi diverses que variées...

De là à dire qu'au final je parle pour ne rien dire... :D
Non, non, tu ne parles pas pour ne rien dire QSB !! A mon avis,le potentiel qualitatif est égal mais il n'est absolument pas perçu comme tel ! "Un cadre sain et équilibré" ouais....je serai curieuse de savoir combien de familles sont concernées !!!! Mais bon, je comprends ce que tu veux dire !!
Voilà, il faudrait examiner les situations au cas par cas et ne pas rejeter une famille uniquement parce qu'elle est n'est pas composé d'un homme et d'une femme. C'est vrai que forcément, choisir une famille passe par des critères discriminatoires mais l'orientation sexuelle d'un couple ne devrait pas en être un. Il y a des critères discriminatoires que je trouve inadmissibles.
Moktoipas >> Comme tu l'écris si bien, nous sommes des citoyens de 2nde zone. Et comme tu le montres bien dans ce billet, il y a deux choses : les petits détails à la con qui nous pourrissent la vie comme le PACS avec ses droits limités, et les attaques frontales et immondes comme celles de Vanneste.
Les ignominies de Vanneste me font physiquement vomir et pleurer. Ce n'est pas juste un gros con, il est abject, et véhiculer de tel préjugés ça ne va pas faire avancer l'acceptation des gays dans la société. Mais il suffirait qu'on ne parle pas de lui pour que ses conneries arrêtent de faire du mal aux gens.

Par contre, la limitation de nos droits, ça c'est du permanent. On le vit au quotidien, même quand les medias n'en parlent plus et même quand les hommes politiques favorables à nos droits n'en parlent plus non plus. Et c'est comme ça depuis trop longtemps... donc, je suis content du tollé général autour des propos de Vanneste, mais j'espère qu'un jour les medias et les hommes politiques feront autant de bruit autour du vrai problème : la limitation de nos droits. Ceci dit, j'ai peu d'espoir que ça change rapidement :((
Flavien agayfriday
L'égalité des gays dans tous les domaines, à laquelle on peut ajouter la protection des mineurs gays agressés dans les écoles, reste un objectif important.
Chacun définit ses priorités lors d'un vote, la démocratie a déjà beaucoup amélioré notre condition, je lui fais confiance.
newem >> Malheureusement, ne pas parler de ses conneries leur permettrait d'entrer insidieusement dans la tête de certain.
Je préfère le bonne grosse homophobie assumée que les petites attaques indirectes (par exemple frein aux évolutions de carrière), car il est plus facile de prendre position contre la première, même pour les gens qui ont des opinions peu tranchées.

Flavien agayfriday >> Oui, patience et croisons les doigts.
Newem : les propos de Vanneste sont tellement gros et débiles qu'ils font réagir les gens. Comme Moktoipas, je préfère ça aux attaques dissimulées. Au moins, là, les gens s'en rendent compte et sont outrés.
J'ai souvent dis (mais moins en ce moment car j'en ai marre de me faire tirer dessus à boulets rouges à chaque fois) mais comme je suis un peu maso, je vais le refaire une petite fois.

Pour les droits j'ai le sentiment que depuis des années on c'est trompé de combat (on désignant un ensemble). On se bat pour avoir tout pareil se qui dans l'absolu est le minimum légal que l'on devrait avoir. Mais je me demande si au lieu de mettre en avant la volonté d'avoir le nom "mariage" et le "folklore" qui va avec, cela n'a pas empêché justement l'avancé pour avoir des droits similaires entre le pacse et le mariage civil.

Je me dis qu'en laissant de côté provisoirement le nom et le folklore, ce combat" cristalliserait moins les réactions épidermiques des politiques siégeant dans nos différentes institutions.

Mais ce n'est que mon avis/ma vision :)

#VousPouvezSortirLesCanonsJaiFini
Effectivement ce n'est pas le mot qui importe, Séb, tu as raison, ni le folklore qui va avec mais les droits. Les politiques peuvent trouver un autre mot que "mariage" du moment qu'il donne les mêmes droits aux couples homo....Tu crois que les homo tiennent au mot "mariage" ??
Oui ça serait peut-être allé plus vite en améliorant le PACS jusqu'à égalité des droits.

Pour moi, le mot mariage est important, ça fait partie de l'égalité.

Un traitement différent du couple homo et hétérosexuel par l'administration entre le "mariage" et un "gayriage" contribuerait à maintenir un clivage dans les esprits.

@cath44: pour certains oui pas pour moi perso :)
@moktoipas: Ben tu es pacsé non si je me souviens bien. Tu ne crois pas que tu serais bien content si (je croise les couilles que rien ne se passe) au lieu de se battre pour un mot, le pacse avait les même droits que le mariage civil et que quelque chose t'arrive ou à ton copain?
_seb67 >> non on n'est pas pacsé.
Et quitte a avoir les même droits, je veux aussi le même nom :)
Je veux le beurre l'argent du beurre et le cul de crémier :p
@moktoipas: je me demandais quand il allait y passer le crémier (youpi) mais je reste persuadé que de se battre pour le mot ralenti tout. Et c'est dommage car chaque jour perdu laisse potentiellement des personnes dans des situations bien compliquées et peu confortables (honte)
Je suis assez d'accord avec _seb67, c'est un peu ridicule de chercher à tout faire sur le modèle hétéro alors même que la plupart des gays cultivent leur différence. Ça me fait un peu penser à certaines féministes qui souhaitent un traitement égal à celui des hommes... quand ça les arrange. Le mariage est quand même une institution religieuse à la base, alors cherchez l'erreur. C'est sûr qu'en demandant les mêmes droits, avec en plus le même nom, et en greffant encore par-dessus l'adoption, on ne peut pas s'étonner de n'arriver à rien...
flavien
ça se rapproche! Je suis assez satisfait du vote, et j'espère que je serai moins déçu qu'avec l'équipe Jospin.
Il n'y a plus qu'a attendre :)
Attention !!

Vous allez commenter en tant qu'invité.

Si vous avez un compte Connectez-vous
I
S
G
Lien
Citation
Petit
Image