Tous les articles de Mars 2010 dans l'ordre chronologique

Musée des Beaux-Arts de Nantes.

J'ai visité le musée des Beaux-Arts de Nantes.

Par contre, niveau artistique, je dois bien avouer que je n'y connais rien. J'ai fait l'expo dans l'ordre, en commençant par le plus ancien.

Le bâtiment est magnifique et bien entretenu et met vraiment en valeur les œuvres.

J'ai vu des vieux tableaux, mais la plupart représente des évènements historiques ou légendaires que je ne connais pas.
J'ai quand même reconnu les tableaux de Georges de La Tour aux clairs-obscurs reconnaissables entre mille. (et hop, j'ai étalé mes restes de cours d'art plastique du collège, "Le Tricheur à l'as de carreau" et "Le Nouveau-né").
Sinon j'ai vu des tableaux dont la surface était probablement plus grande que la surface de mon appartement.

Ensuite, je suis allé voir la partie art moderne, qui m'intéressait plus.
J'ai vu deux Picasso (mais je n'y comprends rien à Picasso).
J'ai vu des trucs qu'un môme de 10 ans pouvait faire.
J'ai vu des trucs jolis et intrigants (je suppose que le but était donc atteint pour celle ci)
J'ai vu du foutage de gueule.
En ce moment Étienne BOSSUT nous présente son "œuvre" Nicole. Je cite la description du musée et je l'annote.

Depuis la fin des années 1970, Étienne Bossut met au centre de son travail artistique un mode de production ancestral de la sculpture, celui du moulage, mais reformulé et déplacé.
Pour son exposition dans la salle Blanche, l'artiste réalise une œuvre nouvelle : des moulages de tuyaux en PVC installés sur des socles. La forme devenue abstraite de ces éléments [1] Depuis quand le moulage d'un objet fabriqué habituellement par moulage est il abstrait ?, sortis de leur contexte d'usage habituel, et le dispositif de présentation[2] Les tuyaux noirs sont posés sur des supports blancs convoquent non sans malice l'histoire de la sculpture moderne, et détournent, en particulier, les œuvres du sculpteur Constantin Brancusi. En transformant des objets du monde industriel en répliques, Étienne Bossut introduit le trouble et le doute dans le regard du spectateur qui est amené à se poser la question du statut de l'objet et de sa représentation.[3] Magritte le fait quand même avec plus de classe et de simplicité "Ceci n'est pas une pipe"


Bref, l'œuvre et son analyse sont pour moi de la masturbation intellectuelle. Et à entendre les visiteurs du musée, "c'est n'importe quoi" et "mais non c'est joli le noir et le blanc." le commun des mortels ne pige rien à ce truc (en supposant qu'il y avait quelque chose à comprendre).

Complètement à l'opposé de cet "Œuvre", on peut voir "Virevoltes" de Cécile Bart à la Chapelle de l'Oratoire (juste à côté du musée).

Il s'agit de grands fils lestés, pendus depuis le plafond de la chapelle, et qui bougent en suivant les déplacements d'air.
Contrairement à l'autre, on voit qu'il y a eu du travail pour le faire.
Contrairement à l'autre, on comprend un minimum ce que l'artiste a voulu faire.
L'œuvre donne une perspective vraiment étonnante au volume de la chapelle, en formant des "murs" peu visibles qui guident intuitivement le visiteur dans la chapelle tout en donnant une impression de calme.

Du coup, moi aussi je me lance dans l'art moderne, avec un bout de papier et un stylo.
mon-oeuvre

[1] Depuis quand le moulage d'un objet fabriqué habituellement par moulage est il abstrait ?
[2] Les tuyaux noirs sont posés sur des supports blancs
[3] Magritte le fait quand même avec plus de classe et de simplicité "Ceci n'est pas une pipe"
Tu n'as quand même pas raté le "David triomphant" de Delaunay, dans une des grandes salles du haut ???
Ha non je l'ai pas vu (mais les tableaux tournent je pense)
celui-ci je ne pense pas, je crois l'avoir toujours vu là... ça te fera une occasion d'y retourner  ;) 
Ben il a pas du me marquer peut être  ^^ 
C'est moi ou bien ton "oeuvre" a de fortes connotations sexuelles ??
Ha bon  :o  Ou ca ?
Si il y en a ce n'est pas volontaire !
Doc >> Et je suis outré par ton utilisation des guillemets.  :D 
Bah te connaissant, je vois des phallus, des bourses, des poils, et plusieurs autres symboles ou scènes érotiques  ^^ 
C'était peut-être inconscient  :) 
Doc >> Me connaissant, lol...
Tout ce dessin reflète mon inconscient,
J'ai vu les "bourses" (comme tu es poli) le lendemain, en scannant.
Mais le reste, je vois rien  :o 
flavien
C'est intéressant cette visite. Il va falloir qu'on y aille. Je suis assez d'accord pour l'érotisme inconscient dans le dessin. Si tu savais tout ce qu'on peut y voir... Mais dans l'art moderne j'ai déjà vu bien pire!