Tous les articles de Octobre 2013 dans l'ordre chronologique

Le vélo

mures
Les bonnes mûres
Ça fait un moment maintenant que j'ai acheté un vélo pour pouvoir profiter du beau temps. J'en fais de temps en temps, tout seul ou avec *F*.

J'ai même profité du beau mois de septembre qu'on a eu pour en faire un peu. Il y a pas mal de pistes dans le coin. Donc le vendredi 13 septembre, j'ai décidé d'aller pédaler et bouffer des mures tout seul.
J'ai fait le tour du lac, tranquillement, en m’arrêtant un peu partout pour cueillir/manger les mures. Mon vélo a fait des siennes, la selle s'est déréglée et le phare avant ne tenait plus droit. Mais bon ça roulait quand même.

Lorsque je suis arrivé sur le parking de la base de loisirs, j’étais bien content de ma récolte.

Et c'est la qu'est arrivé le drame.
Je me suis pété la gueule.

Sur un petit ralentisseur de parking j'ai perdu l'équilibre. Je ne sais toujours pas exactement quelle erreur j'ai faite, mais le résultat était là, je me suis étalé comme une merde, la main sur le bitume. Le phare s'est complètement démonté.
Je me suis relevé tout de suite et j'ai vu l'état de ma main...
main
Aouch, ça pique.
J'ai commencé par vérifier mon téléphone, ouf, pas cassé (et hop du sang sur le tshirt blanc et le pantalon).
Je suis allé me laver la main (heureusement il y avait de l'eau pas loin) pour retirer les graviers et arracher les petits bout de peau. Ensuite j'ai repris mon vélo pour rentrer a la maison. C'est la que je me suis rendu compte que le genou avait mangé aussi (peau brûlée et un bleu est apparu ensuite).
Le rentrage à la maison a été long, le contrecoup de la chute est apparu dans mes deux poignets me gênait pour faire du vélo.
Je me suis arrêté à la pharmacie, la dame m'a filé une compresse et j'ai pu désinfecter sur place (et acheter un désinfectant pour après).

Un mois et demi après, j'ai toujours des marques sur la paume de la main, ça ne guérit pas vite.

Pour conjurer le sort, le 6 octobre je suis parti refaire le même chemin, avec *F* cette fois.
A 500 mètres du lieu de ma chute... j'ai crevé un pneu...encore sur leur ralentisseurs à la con.
F. a du rentrer (il a roulé à fond sur son vélo  :p  ) et venir me chercher sur le bord de la route (moi je suis sorti de la base de loisir en poussant mon vélo)

Je me demande ce qu'il va m'arriver la prochaine fois...enfin vu le temps, c'est pas pour demain...
il faut persévérer, tu arriveras un jour, à faire du vélo comme tout le monde, sans problèmes !!
Et qu'est-ce que ça va être quand tu vas enfin enlever les 2 petites roues !?
MDR Thierry !!!!
Oui j'allais faire aussi la réflexion sur les deux petites roues ou sur le tour de manège qui sera plus facile la prochaine fois :-)