Deux est différent de trois.

Pour ce grand week-end (5 jours quand même !) j'ai décidé d'aller chez *F* puisqu'il revient tout juste de 3 semaines de travail au Japon !

Donc comme d'habitude, je prends le TGV pour Paris en gare de Nantes.
Bon a 8 heure du matin, j'avais un peu la tête dans le cul, mais j'ai quand même réussi à trouver ma place dans mon TGV et je me suis installé tranquillement en étalant les magazines que j'avais achetés.

Comme j'étais en avance, je lisais tranquillement dans le train.
Trois minutes avant de partir, le conducteur du train prend le micro pour annoncer les gares où on s'arrêtera et le terminus.
J'ai été très étonné d'entendre plein de gares que je ne connaissais pas.
Mais lorsque j'ai entendu le terminus "Strasbourg", j'ai été pris d'un très très gros doute.

Je me suis dit que le train s'arrêtait peut être dans une gare parisienne pas habituelle.
Je vérifie le numéro du train en demandant le numéro du train à une voisine et en même temps mon billet. Et là, c'est le drame, elle me confirme qu'on n'a pas le même numéro de train et en plus, sur mon billet, la gare est bien "Montparnasse".
Un "Putain de merde" plus tard, j'utilise mes deux bras plus efficacement que Vishnou utilise les quatre siens pour ramasser toutes mes affaires et sortir du train avant que la clepsydre soit vide que la porte se ferme.

Heureusement, j'ai eu le temps de sortir!!!
Mais ma mission impossible n'était pas encore finie, il fallait maintenant que je monte dans mon train, le bon cette fois, tout en sachant que le départ était TRÈS TRÈS proche.
Heureusement, mon train était juste sur le quai d'en face et il restait pile une porte (et une seule) ouverte. Je me suis rué dans le train, en même temps que des retardataires.
Le porte c'est refermé derrière nous et le train est parti, avec moi dedans, tremblant comme une feuille.

(Et vous avez de la chance, cette anecdote vous épargne celle de la conne mère qui vient avec ces deux très jeunes mômes sans leur prévoir AUCUN divertissement, ce qui fait que les mômes s'ennuient à mourir, qu'ils passent le voyage à crier, que ça énerve tout le wagon et que la plus énervée est la mère, alors que c'est de sa faute.)
Encore morte de rire en lisant tes aventures !! Heureusement que tu as fait travailler tous les neurones que je t'ai donnés !! Dans un train c'est rare d'échapper aux chieurs. Déjà nous, on trouve le temps long, alors les enfants.....! L'inconnu du dessus sans message, c'est moi, j'ai couillé ! Manman alias "l'inconnu" ou Cath44
Hihi, tu as failli venir me rendre visite  :)