Potiche

affiche-potiche
Houlala, mais ça faisait hyper longtemps que j'étais allé voir un film  :o  !

On est allé voir Potiche (qui est dans sa septième semaine d'exploitation, c'est dire si je suis à la bourre niveau cinéma !).

Je n'ai vu qu'un seul autre film d'Ozon, "8 Femmes" donc je ne connais pas grand chose de son univers.

On est allé au cinéma un peu à l'arrache, en fait, on avait tous les deux entendu parler du film (en bien) mais on ne s'était pas penché plus que ça sur le sujet si bien que depuis la sortie du film pendant laquelle on avait vu la bande annonce au moins 10 fois à la télé, on avait déjà oublié qui jouait dans le film.

Bon, Catherine Deneuve, on s'en souvenait. Mais j'avais oublié que Depardieu et Luchini étaient dedans, donc le choc fut rude lors du générique  :D .
Mais heureusement, ils sont relativement "soft" dans le film. Luchini parvient même à faire oublier qu'il est Luchini. Ce qui est loin d'être le cas de Depardieu où je passais mon temps à chercher des scènes où il serait bourré. Deneuve n'est vraiment pas à son avantage elle fait "mémère" dans une bonne moitié du film !
Dans les seconds rôles, on trouve aussi Judith Godreche et Karin Viard (que j'aime beaucoup toute les deux sans vraiment savoir pourquoi), et Jérémie Renier, que je ne connaissais pas.

L'histoire est plutôt simple mais réussie, un croisement entre histoires de familles, d'amour et de pouvoir en 1977.

Une des forces du film, ce sont tous les petits à coté. Les références à Nicolas Sarkozy et à Segolène royal. L'homosexualité du fils jamais abordée mais présente quand même. Les décors des années 1977. Les vêtements des années 1977. Les coiffures des années 1977. La politique des années 1977. La situation des femmes en 1977. Le divorce en 1977.

C'est une période que je n'ai pas connue mais ça m'a semblé très bien reproduit.

Le film est donc plutôt réussi, drôle et intéressant. Mais je trouve quand même que la distribution nuit au film. Trop de "stars" c'est quand même un peu écrasant. Et on se surprend à penser "tiens Deneuve peut encore courir" ou "Depardieu peut encore danser mais il pèse une tonne !" .

Je vous le conseillerais bien, mais comme il passe dans peu de cinémas, il va falloir attendre la VOD ou le DVD (ou le Blue Ray ?).
"L'homosexualité du fils jamais abordée"
Si, et avec beaucoup d'humour, vers la fin du film
Nico >> Je suis pas sur que tout le monde comprenne...
Jamais le mot n'est laché.
(Mais la gamme de parapluie Rainbow, tout le monde a explosé de rire dans la salle)
La réplique de Deneuve est quand même bien sentie  :)  j'ai adoré les parapluies rainbow également... rires dans la salle aussi. Je l'ai vu ce weekend, si ça se trouve on était encore dans la même salle.
Moi c'était samedi à 20 heure et quelque à l'UGC.
Je me souviens pas de la réplique de Deneuve  :o 
lol la même ! 20h20 ou 25, salle 2
Quand son fils lui "présente" son ami lors de la distribution de tracts à la fin, elle a une réponse du genre (je n'ai plus les termes exacts) : "ah bah au moins comme ça ton père sera content, il n'aimait pas du tout ta relation avec la petite chéplulenom".
D'ailleurs est ce que tu te souviens du slogan de son affiche de campagne ? j'étais quasi-sûr que c'était un clin d'œil et je voulais googler tout ça mais je l'ai oublié depuis.
<edit>Retrouvé. "La liberté guide nos pas", et c'est extrait du "Chant du départ"</edit>
Mais lol, le film il est a l'affiche 7 semaines et on y va le même jour.
Tu étais accompagné encore ? Mais non je suis pas curieux
Je me souviens juste de la tête de Deneuve quand elle pige qui est le pere du "copain" de son fils !
Non je me souviens pas de l'affiche  :S   :( 
Oui oui, par la même personne  :) 
Hihi  :p