Intouchables

affiche-intouchables
Enfin quelque chose qui me tentait au cinéma !
Une comédie française sur un sujet original, c'était taillé pour moi.

Le film a fait l'objet d'une promo très (trop) importante en plus de nombreuses très bonnes critiques. Donc j'y allais avec de grandes espérances.

Je vous rassure, je n'ai pas vraiment été déçu.

La casting est très réussi. D'ailleurs, même sans les voir jouer, on imagine sans aucun problème ces acteurs dans ces rôles. Omar en jeune de banlieue, Cluzet en riche un peu coincé, ça semble très logique. Les seconds rôles sont très bons surtout la gouvernante et la secrétaire personnelle (jouée par la superbe rousse Audrey Fleurot (la dame du lac dans Kaamelott)).

La scène d'ouverture est un flashforward. J'aime pas trop les flashforwards parce que souvent, ils en disent trop. La photo et la réalisation de cette scène sont très réussies. Et on évite l'écueil de trop en dire, avec même un avantage, cette scène d'intro n'est pas regardée avec le même niveau de lecture. Au premier visionnage on voit l'humour des personnages, au second, leur but et leurs raisons.

Bien sûr, le film, comme toutes les comédies joue sur l'opposition des deux personnages. Heureusement, on évite la grosse caricature. Le jeune de banlieue n'est pas si inculte, et le riche, pas si coincé. Et d'ailleurs dès la première rencontre et le premier échange des deux personnages principaux, le film se moque de cette caricature.
Les dialogues sont réussis, les répliques rebondissent très bien entre Cluzet et Omar.

Quelques rebondissements dans l'intrigue sont prévisibles, notamment concernant les second rôles.
Je trouve que ceux-ci sont un peu trop délaissés et les histoires parallèles pas assez fouillées. En particulier la famille d'Omar et la fille de Cluzet où tout reste implicite et peu détaillé. D'un autre côté le film dure déjà 1h52 et il y gagne en réalisme à ne pas "tout résoudre pour créer le monde des Bisounours" !

Les scènes d'émotions sont plutôt réussies tout le long du film. Ni trop larmoyant ni trop peu, juste ce qu'il faut pour connaitre leur état d'esprit et leur ressenti. La dernière nous tire une larme, tout en étant réalisée de manière très simple, sans en faire des tonnes.

A cause du battage médiatique, je m'attendais à un peu plus de profondeur dans le film, un message plus subtil. Mais bon j'en attendais clairement trop de ce côté là.
j'avoue avoir adoré ce film  :) 
un trèèèèèèèèès bon moment de cinéma, si rare pour un film français !