Gay Pride Paris 2012 - On touche au but.

ballons
Et me voila rentré de Paris.

Comme chaque année, je suis allé marcher à la gay pride.
Cette année est un peu particulière, le PS a la majorité à l'assemblée, au sénat, la présidence du pays et de nombreuses annonces ont déjà été faite concernant le mariage et l'adoption pour tous.

Tout le monde dit qu'il y avait plus de monde que l'an dernier.
Comme toujours, les décomptes autant du coté de la préfecture que des organisateurs me semblent fantaisistes. De 60 000 à 500 000... la fourchette est large... Moi je table sur une fréquentation quasi identique à celle de l'an dernier. Peut-être un peu plus car en tête de cortège, on était vraiment les uns sur les autres.
acteurx
Je suis le roi du moooonde.
ours
Mignon ce petit ours  :) 
J'ai trouvé le cortège un peu lent, c'était peut être du a un "surplus" de monde.
J'ai repéré un des chars en début et en fin de marche, j'ai noté les heures de passage, du coup, je peux dire que la vitesse moyenne du (milieu du) cortège était de 1.005km/h ! C'est vraiment pas beaucoup  :p .

L'ambiance était bonne, encore une fois, pas trop de gens bourrés, pas de bagarres. On a vu 83 chars passer, ça a pris énormément de temps, les dernier sont partis de Montparnasse à 17h passées !!

Il y avait beaucoup de jeune couplé hétéros. J'ai vu une fille refermer la chemise de son mec qui nous montrait son superbe torse. Il a rouvert sa chemise juste après  :D . Ca fait plaisir que certain considèrent le gay pride pas seulement comme "le fête des pédés" mais comme une manifestation sympathique ou on peu s'amuser, danser faire les fous.

dos
A propos de fous, et de folles, très souvent on entends dire (et parfois de la bouche même d'homos) que la gay pride donne une mauvaise image de l'homosexualité.
Sur se sujet, je sais que je ne pourrais pas mieux écrire que Virgile donc je vous conseille la lecture de cet article (et le matage des jolies photos en bonus). Et vous inviter à venir profiter de cet espace de liberté qu'est la gay pride.

Normalement, l'an prochain, certain(e)s pourront défiler en tant qu'époux(ses).
Je commence déjà à penser à l'après "mariage pour tous". Est-ce que le mouvement va s'essouffler ? Quelles sont les prochaines luttes ?
Je pense que le débat qui aura lieu lorsque la loi sera devant l'assemblée va répondre à ces questions.
J'imagine déjà les dérapages de certain(e)s. Je les attends avec impatience en fait.
Il a y plein d'hétéros silencieux qui sont pour le mariage pour tous, qui ont compris que les discriminations à l'encontre des homo ne serventà rien, et surtout pas à "protéger la famille" où "l'institution sacrée qu'est le mariage".
Il faut que ce soient eux qui prennent la parole pour défendre l'égalité. Et je pense qu'avec des opposants à l'homophobie ou la connerie outrancière il pourront le faire plus facilement.
Je ne me souviens pas de l'époque où le pacs a été voté à l'époque j'étais trop jeune, et je ne me savais même pas concerné  :D .

rue
Pour le moment, on range tout, on nettoie. Et on recommencera l'an prochain, peu importe ce que l'avenir nous réserve.

Cette année, pas de montage original de mes photos, car je n'ai pas trouvé d'idée de projet comme les années précedentes.
Mais vous pouvez aller jeter un coup d'oeil à nos photos de cette gay pride 2012 de Paris.
Je suis un peu déçu des miennes, je tâcherai de faire mieux l'an prochain.
Je me pose exactement les mêmes questions que toi sur l'après "Mariage pour tous". On aura plus grand chose à réclamer, est-ce qu'il y aura toujours autant de militantisme ?
Par contre, je me rappelle des débats sur le PACS.
Je ne pense pas que la droite osera à nouveau nous traiter comme elle l'a fait à ce moment là, parce que, si elle le faisait, une bonne partie de son électorat ne serait pas d'accord. Il y aura probablement une opposition, mais on voit bien que les gens comme Vanneste qui nous comparent avec les animaux se font dégager, maintenant.
A l'époque du PACS, ce genre d'insulte avait été fréquent, et ça ne choquait pas beaucoup de gens à droite en dehors de Bachelot (j'en avais longuement pleuré, tellement ça m'avait affecté... et c'est le moment où je n'ai plus voté qu'à gauche, d'ailleurs).
Hébé ca semble pas plus mal que je ne m'en souvienne pas...
Je compte sur Bachelot, Jouannot et Riester pour élever le débat à droite.
Olivier
Pour rafraîchir ta mémoire : dossier sur le PACS sur le site de l'Assemblée Nationale. L'exception d'irrecevabilité défendue par Christine Boutin en début de première lecture avait fait du bruit à l'époque.

Virgile
Les débats sur le PaCS avaient été d'une violence incroyable. Pas mal de personnalités, surtout à droite mais aussi au PS, avaient sorti des trucs infects. Il y avait eu une manif dans Paris dont le slogan était "les pédés au bûcher". Il y avait eu une pétition d'une dizaine de milliers de maires qui refusaient de célébrer des unions gays dans leur mairie (au final, le PS a reculé et le PaCS se signe au tribunal d'instance).
Newem a raison, il est probable que la droite classique n'ose plus aller aussi loin, du moins à visage découvert. Le problème c'est la droite populaire, qui sont moins nombreux mais dont le discours est particulièrement radical. Venant d'eux, tout est possible...
On verra ce que donne la prochaine gay pride. A mon avis, ce ne sont pas les sujets de mobilisation qui manquent. L'homophobie (il y a là plein de mesures à exiger de la part de l'école par exemple), la lutte contre le sida, la dépénalisation internationale de l'homosexualité... C'est beaucoup moins mobilisateur, mais bon, il reste au moins l'idée de faire la fête pour commémorer les émeutes de Stonewall.
C'est peut-être pas plus mal que je ne m'en souvienne pas, on dirait...
En tout cas au Pays Bas, la gay pride n'est pas morte pourtant il se marient depuis un moment  :) 
Très bel article que celui écrit par Virgile, il a tellement raison. La Gay Pride donne une image "restrictive" et non mauvaise de l'homosexualité aux gens qui veulent pas s'intéresser au sujet. Je pense que, malheureusement, il y aura TOUJOURS des choses à réclamer, c'est un peu comme la lutte des femmes....Mais bon, c'est cool que le mariage et l'adoption soient en bonne voie, ENFIN.
La Gay Pride n'existe pas que pour "mobiliser" si j'ai bien compris l'article de Virgile, elle existe pour plein d'autres raisons, non ???
Mélanie
Le PACS ce n'est pas vieux, je crois que c'est 1999, et je m'en souviens, j'étais pourtant jeune, justement parce que comme l'on bien expliqué les autres, c'était très violent et ça avait fait un scandale monstre. Maintenant ça ne dérange plus personne, alors ce sera peut-être la même chose pour le mariage homosexuel...Mieux vaut célébrer un mariage homosexuel avec deux personnes qui s'aiment, que marier deux hétéros qui ne savent pas s'occuper d'une famille...
Après je pense qu'il y aura toujours des luttes, les rares fois où j'ai parlé d'homosexualité avec mes élèves, j'avais été choquée de leurs paroles (qui sont celles de leurs parents, faut pas se leurrer...) : certains le voyaient comme une maladie, et beaucoup disaient "qu'ils fallait les enfermer". Alors bon, y'en a encore pour quelques siècles de débat, t'inquiètes pas!
Cath44 >> La principale étant se rincer l'œil  :D 
Mélanie >> Tu as une meilleure mémoire que moi !
En même temps tes élèves de cambrousse, c'est pas forcement des références ...  :D 
Ah mais oui, suis-je bête, j'avais oublié cette raison, valable également !