Pompier ? Archéologue ? Policier ? Non, patissier.

croissants
Croissants maison
Quand j'étais petit (jusqu'en sixième je pense), quand on me demandait ce que je voulais faire quand je serais grand, je disais "Boulanger Pâtissier".

Au moins, ça avait le mérite d’être original et vraiment pas cliché.

J'aurai bien aimé être archéologue, j'avais beaucoup de livre "intelligents", dont plusieurs de la collection méga, en particulier ce méga junior (je l'ai lu des centaines de fois). Il parlait des dinosaures et j'avais d'autres livres sur le sujet, c’était juste après Jurassic Park, c'était la mode des dinosaures.
Mais je ne me suis jamais orienté sur ce métier. Pour moi c’était fini, on avait trouvé les dinosaures, il n'y avait plus grand chose à trouver.

En revanche le métier de boulanger pâtissier me paraissait vraiment "infini" car ils sont indispensables. Et j'aimais vraiment cette idée de partir de rien pour construire quelque chose de délicieux. Je l'aime toujours d'ailleurs.

Maintenant qu'on a une super cuisine, on s’amuse d’ailleurs à reproduire les recettes "de base". je trouve ça passionnant de tenter (et toujours rater) ces recettes de base. La brioche, le pain, le croissant, sont tous très techniques. J'ai fait au moins 4 essais de brioches qui, si elle sont bonnes, sont très loin de celle d'un pâtissier.
Hier, on a tenté les croissants. On a eu beau faire beaucoup d'efforts, c'était bon, mais ça n'avait ni la texture ni le gout d'un "vrai" croissant.
Étrangement, les pâtisseries sont beaucoup moins techniques que les viennoiseries. On maitrise bien les tartes, les crêpes et même les cannelés.

Drôle de coïncidence, hier soir, France 5 diffusait un reportage sur... la pâtisserie.
Le beurre et l'argent du beurre. Il faut croire que mon intuition d'enfant n’était pas bonne, les pâtissiers sont en train de se faire bouffer par l'industrie. Mais le reportage n'est pas manichéen. Il y a des pâtisseries industrielles très bonnes. Et des pâtissiers traditionnels vraiment pas doués...

Et pendant ce temps, les archéologues creusent et trouvent toujours des choses passionnantes.
Bah, le problème avec la pâtisserie c'est déjà qu'il faut souvent tout un tas d’ustensiles et accessoires divers sans lesquels c'est juste impossible ou -au mieux- particulièrement pénible. Après, il faut la bonne recette. Bon, grâce aux commentaires qu'on trouve sur les sites, ça facilite quand même la vie. Et puis les bons ingrédients. De la patience... Et puis le coup de main. En fait, archéologue c'est un peu pareil  ;) 
Ca c'est valable pour tout les métiers, sans les bon outils, on a beau y mettre tout nos effort, ça fait toujours amateur.  :) 
La bonne recette, CA c'est la grosse galère à trouver je trouve. Il y en a toujours 150, et elles sont radicalement différentes.
C'est vrai archéologue, c'est pareil, sauf que c'est dehors  :p 
Y'a quand même des sites plus fiables que d'autres et surtout les commentaires des gens qui se sont cassé la gueule avant toi. Il m'est arrivé à plusieurs reprises de changer de recette après avoir lu les commentaires.
Et le four ! Il faut bien le connaitre aussi  :) 
Perso les cannelés, c'est pas dur  ;) 
En fait, tu as voulu être boulanger pâtissier jusqu'à ce qu'on ait un ordi !! Cath
Virgile
Pour la brioche, je suggère celle de mon mari :-)
http://www.lacasanueva.eu/index.php?post/2011/10/31/Brioche-aux-pralines-roses
Sinon, il n'y a pas de mode des dinosaures. Les dinosaures ont toujours été, sont, et seront toujours à la mode.